Dernière heure !


(JPG)
Créateur du visuel 2016 Nicolas Anglade

Palmarès 2016


Télécharger le palmarès complet et argumenté, avec le calendrier des séances à venir !

(JPG)

Grand prix-Prix du Conseil départemental du Puy-de-Dôme
>>Matière première de Jean-François Reverdy
(Les films de l’œil sauvage)
C’est un périple qui s’inscrit dans une région désertique, de l’exploitation des carrières de fer à l’acheminement du minerai jusqu’à l’océan, à bord du plus long train du monde. Ce film utilise le dispositif antique du sténopé pour proposer une perception inhabituelle du désert peuplé par des hommes et des machines. bande-annonce
Mention spéciale : Zona Franca de Georgi Lazarevski (Ciaofilm/les Films du poisson)
Prix Hors-frontières-Prix du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes – 2 000 €
>>Le verrou de Leïla Chaïbi et Hélène Poté (Z’azimut films/2 rives TV/Lyon Capitale TV)
Prix de la Création-Prix de la Ville de Clermont-Ferrand – 1 500 €
>>Dans les limbes d’Antoine Viviani (Cinéphage/Providences/ARTE France/ONF-NFB)
Prix décernés par le jury 1 : Tania Rakhmanova, réalisatrice, représentant la Scam, Alexandre Cornu, producteur aux Films du Tambour de Soie, Jean-Jacques Rault, réalisateur et directeur de Ty Films

Prix du Premier film professionnel-Prix de la Ville de Vic-le-Comte – 1 500 €
>> La colère dans le vent d’Amina Weira (VraiVrai Films/Merveilles Production/Alternative Productions/TVFil78)
Mention spéciale : Sur le quai de Stefan Mihalachi (Macalube Films)
Prix des Formations audiovisuelles Prix MAIF - 800 €
>>L’archipel de Benjamin Huguet (The National Film and TV School)
Prix de la diversité-Prix du CGET – 2 000 €
>>La maison de Yara d’Émilie Baillargeon (INIS)
Prix décernés par le jury 2 avec Anne-Charlotte Sinet-Pasquier, documentariste radio et réalisatrice, d’Olivier Bersou, enseignant en études cinématographiques, Alexis Vachon, co-programmateur des Rencontres hivernales du documentaire de Grignan

Prix Regard social-Prix Unaforis de 1 000 €
>> Pas comme des loups de Vincent Pouplard (Les films du Balibari)
Mention spéciale : La maison des mères (A Casa das Mães) de Philippe Costantini (CRIM Produções)
Prix décernés par le jury 3 : Alice Fargier, réalisatrice, Vanessa Douroux, éducatrice spécialisée et présidente d’Hippocampus, Emma Dessapt, étudiante éducatrice spécialisée à l’ITSRA

Prix Blaise-Pascal des étudiants-Prix de l’université Blaise-Pascal de 500 €
>>Le griot du métal de Ata Messan Koffi (Africadoc/université Gaston Berger)
Prix décerné par le jury Blaise-Pascal des étudiants : Marine David, Coralie Le Saout, Leina Cornieux-Mantel, étudiantes en Arts du spectacle

Séances palmarès

(JPG)


• vendredi 2 décembre - 20 h 30 avec le ciné-club d’Ambert, au cinéma La Façade à Ambert
La maison de Yara d’Émilie Baillargeon (prix de la Diversité)
Forcée de quitter la Syrie en 2011, Yara se rappelle avec nostalgie son pays détruit par la guerre. De son appartement de Munich, Yara commence à se dire qu’il faudra construire une nouvelle maison.
L’archipel de Benjamin Huguet (prix des Formations audiovisuelles)
Archipel des Féroé : un amas d’îles minuscules et infertiles. les habitants continuent de chasser la baleine pour sa viande, une pratique non-commerciale qui leur attire régulièrement la colère de la communauté internationale. + d’infos.
Le verrou de Leïla Chaïbi et Hélène Poté (prix hors frontières)
Tunis aujourd’hui. Trois femmes, trois témoignages. Elles ont en commun le tasfih, un rituel magique qui vise à protéger les jeunes filles de toute pénétration, désirée ou subie, avant le mariage.
• mardi 6 décembre - 20 h 30 au cinéma le Rio à Clermont-Ferrand
Zona Franca de Georgi Lazarevski (mention spéciale Grand prix) -
Une plongée au cœur de la Patagonie, derrière les mythes fondateurs et au-devant des réalités sociales contemporaines. +d’infos
• samedi 10 décembre - 16 h au cinéma le Rio à Clermont-Ferrand
La maison des mères (A Casa das Mães) de Philippe Costantini (mention spéciale prix Regard social)
À Lisbonne la "maison des mères" offre un accueil et un soutien à de jeunes mères. À peine sorties de l’enfance, elles y apprennent à s’occuper de leur bébé.
• mardi 10 janvier 2017 - 17 h 30 à l’ITSRA - entrée libre
Le griot du métal de Ata Messan Koffi (prix université Blaise-Pascal des étudiants)
Saint-Louis, Sénégal. Meissa Fall est un homme au destin lié au métal, vrai génie créateur mécanique, qui recycle des vélos pour en faire des objets d’art.
Pas comme des loups de Vincent Pouplard (prix Regard social)
Dans des lieux secrets, souterrains, squats, lisières de bois, sous des ciels nuageux ou des néons à faible tension, là où la clarté peine à s’imposer, deux jumeaux à peine adultes inventent leur vie, son langage et ses codes.


Tous les films, toutes les séances, toutes les infos de la 26e édition ? Feuilleter le catalogue ou le télécharger, c’est par ici.

(JPG)
Traces de Vies est désormais membre du réseau Festivals Connexion

17e édition du Mois du film documentaire

Novembre ! Le mois de la formidable fête du documentaire de création en France et dans le monde. Cette manifestation est orchestrée par Images en bibliothèque avec 3 300 séances dans 2 200 lieux sur les 5 continents. À quand la lune ? En attendant découvrez le programme des 43 séances en Auvergne, d’Ambert à Ydes.

(JPG)


>>À Traces de Vies, la séance spéciale MFD du samedi 26 nov. à 14h portera sur le thème "Animalement vôtre" avec Marguerite Duras chez les fauves de Paul Seban, un très bel opus du cultissime Dim Dam Dom et l’époustouflant Le Caravage d’Alain Cavalier.
Bande annonce
>>Coup de projecteur aussi sur 2 séances à l’ENSACF, en présence des réalisateurs. Le 3 nov. à 18h30 avec Urbaine utopie de Frédéric Touchard et le 17 nov. à 18h30 My Name Is Gary de Blandine Huk et Frédéric Cousseau. + d’infos
>>À noter enfin le 30 nov. 20h à la Jetée une projection-rencontre avec le prolifique et multiprimé Jean-Gabriel Périot !

Traces de Vies dans le réseau
des médiathèques de Clermont Communauté

>>>Samedi 24 septembre 2016 11h - médiathèque Aimé-Césaire de Blanzat. Entrée libre sur inscription ou 04 63 66 95 70
3e séance de la Compagnie du doc avec C’est ma vie qui me regarde de Damien Fritsch - 2015 - 1h45 - Prix Regard social Traces de Vies 2015
"Alice vit chez elle, seule, depuis la mort de son mari il y a trois mois. Elle est venue me voir, moi son voisin, pour me dire qu’elle voulait rester dans sa maison. Nous avons tout organisé pour permettre le maintien à domicile. J’ai pris ma caméra pour la filmer au moment de la transformation de sa maison." Extrait

Les Jeudis de Traces de Vies au CCAS de Clermont-Fd

Un jeudi par mois à 14h, salle Georges Conchon
Avec le CCAS de la ville de Clermont-Fd et l’association Retraite Loisirs et Solidarité.
>>>Jeudi 20 octobre
Barbara tu n’es pas coupable de Solveig Anspach - 1997 - 52 min
Des lectrices confient leur passion pour le roman-photo, comme si elles parlaient d’un plaisir défendu... Extrait
Pleure ma fille, tu pisseras moins de Pauline Horovitz - 2011 - 52 min
Tout le monde le sait depuis Simone de Beauvoir, « On ne naît pas femme, on le devient »… Extrait

Traces de Vies au centre pénitentiaire de Riom

Avec le Spip, la Drac Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Traces de Vies mène toute l’année une action culturelle auprès des détenus.
Programme des prochaines séances en cours d’élaboration.

Puys de docs, site des acteurs du documentaire en Auvergne

(JPG)
L’équipe du Traces de Vies a souhaité mettre en lumière les professionnels du documentaire en Auvergne. Elle a confié pour cela, de 2012 à 2014, une étude à deux promotions du master "Conduite de projets culturels Arts du spectacle" de l’université Blaise Pascal sous la tutelle pédagogique de Caroline Lardy.
Puys de docs est l’aboutissement de ce projet. Il permet de présenter un état des lieux actualisé des différents acteurs du documentaire de création en Auvergne : réalisateurs, producteurs, diffuseurs, membres de réseaux spécifiques. Chacun pose, à travers ses implications et expériences, un regard sur ce cinéma d’auteur qui n’est ni du reportage, ni du film institutionnel ni du film de commande. Au gré des évolutions et des demandes, ce site évoluera et Traces de Vies répondra aux différentes sollicitations. + d’infos

Catalogue de films documentaires à usage pédagogique

(JPG)Créé par la commission image de l’Unaforis – constituée par les représentants des 4 festivals de film organisés par des établissements de formation de travailleurs sociaux : Traces de Vies, Rencontres documentaires de Nancy de l’IRTS de Lorraine ; Biennale du film d’action sociale de l’IRTS Paris-Montrouge ; le Forum du film documentaire d’intervention sociale de l’ARIFTS à Rezé. Ce premier catalogue est destiné aux formateurs, documentalistes, professionnels... souhaitant disposer de films de qualité au service de la formation des étudiants et professionnels en travail social.
Feuilleter le catalogue en cliquant sur l’image ou le télécharger.

Actualités

Séances palmarès 2016

• avec le ciné-club d’Ambert, au cinéma La Façade à Ambert
>>vendredi 2 décembre à 20 h 30 La maison de Yara d’Émilie Baillargeon (prix de la Diversité), L’archipel de Benjamin Huguet (prix des Formations audiovisuelles) et Le verrou de Leïla Chaïbi et Hélène Poté (prix hors frontières)

• au cinéma le Rio à Clermont-Ferrand
>>mardi 6 décembre à 20 h 30 : Zona Franca de Georgi Lazarevski (mention spéciale Grand prix)
>>samedi 10 décembre à 16 h : La maison des mères (A Casa das Mães) de Philippe Costantini (mention spéciale prix Regard social)

• à l’ITSRA
>>jeudi 10 janvier 2017 à 17 h : Le griot du métal de Ata Messan Koffi (prix université Blaise-Pascal des étudiants) et Pas comme des loups de Vincent Pouplard (prix Regard social)


Documents Joints