Dernière heure !

(JPG)


Visuel 2017 cr. Jodie Way

Appel à films festival 2017

Grande nouvelle cette année, Traces de Vies ouvre ses inscriptions sur la toute nouvelle plateforme DOCFILMDEPOT lancée depuis février 2017 par Ardèche Images. Créée à Lussas en 1979, cette formidable association est engagée dans le développement, la promotion et la diffusion du cinéma documentaire de création. Elle organise notamment chaque été les États généraux du film documentaire.
Dates limites, modalités d’inscription, règlement... + d’infos

(JPG)

Dernières nouvelles du cosmos au Rio le 15 mai

(JPG)
Dans le cadre du cycle "La folie à l’image" au cinéma Le Rio (programme la 3e soirée sera consacrée au documentaire Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertuccelli (Fr., 2016, 1 h 25)
A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants et physiques, à l’humour corrosif. Elle fait partie comme elle dit d’un « lot mal calibré, ne rentrant nulle part ». Visionnaire, sa poésie télépathe pense loin et profond, elle nous parle de son monde et du nôtre. Pourtant Hélène ne peut pas parler ou tenir un stylo et n’a jamais appris à lire ni à écrire. C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu’elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec… Bande annonce / Facebook du film
Débat après la projection animé par Bruno Boussagol - Metteur en scène (Brut de Béton Production) avec Hélène Nicolas, dite Babouillec, sa mère Véronique Truffert et David Ryboloviecz - Responsable national des CEMEA

À voir en salle !

(JPG)Sortie au cinéma le 12 avril du magnifique documentaire multi-primé et prix du Regard social-prix Unaforis Traces de Vies 2016 : Pas comme des loups de Vincent Pouplard.
Roman et Sifredi ont à peine 20 ans. Ils sont en mouvement, comme leur identité, entre exclusion et marginalité. Dans des lieux secrets, souterrains, squats, lisières de bois, sous des ciels nuageux ou des néons à faible tension, ils inventent leur vie, leur langage et leurs codes. "Quand je les ai rencontrés dans le cadre d’un atelier que j’animais avec la protection judiciaire de la jeunesse, j’ai eu envie de prolonger la rencontre et d’élaborer avec eux ce qui est devenu le film." Lire la suite...
Interview du réalisateur et bande-annonce ici / Critique du blog documentaire

Les Jeudis de Traces de Vies au CCAS de Clermont-Fd

Un jeudi par mois à 14h, salle Georges Conchon
Avec le CCAS de la ville de Clermont-Fd et l’association Retraite Loisirs et Solidarité. Un jeudi par mois à 14h, salle Georges Conchon. 3 € goûter compris Avec le CCAS de la ville de Clermont-Fd et l’association Retraite Loisirs et Solidarité. Télécharger l’affiche des 1res séances 2017
• jeudi 13 avril

(JPG)

De chair et de lait de Bernard Bloch - 105 min - 2014
Avec ce film, Bernard Bloch a cherché, comme le dit Walter Benjamin à "épier dans les bêtes ce que nous avons oublié". Filmés à travers le monde (Mali, Inde, USA, Alpes, Aubrac…), seize tableaux de chair et de lait invitent le spectateur à un voyage où se déclinent les destins mêlés des vaches et des hommes. Effet miroir, effet d’une relation qui s’incarne dans les gestes, et les comportements, dans les attitudes et les réflexions de ceux qui s’occupent des vaches comme pour interroger nos liens avec l’animal, avec le vivant. Bande-annonce

Traces de Vies dans le réseau
des médiathèques de Clermont Communauté

(JPG)

La Compagnie du doc à Cournon le samedi 13 mars à 16h
La Compagnie du doc est un groupe de bibliothécaires et de lecteurs, qui a sélectionné des documentaires diffusé au festival 2016 et composé une programmation. + d’infos ou 04 63 66 95 70] Entrée libre sur réservation.
Médiathèque Hugo Pratt Cournon d’Auvergne. Infos pratiques
(JPG)

L’esprit de l’escalier de Bernard Bloch - 2015- 26 min
Deux vieux comparses, Bertrand Dorny et Michel Butor, ont décidé de fabriquer leur 121e ouvrage de poésie sur le thème d’un vieil escalier, cher à leur cœur. Seulement quelques exemplaires écrits à la main et quelques autres tamponnés avec une imprimerie en caoutchouc, de celle utilisée par les enfants.
Dans les limbes d’Antoine Viviani - 2015 - 85 min
La voix d’un esprit mystérieux, interprétée par Nancy Huston, se réveille dans les méandres des centres de données de notre réseau mondial. C’est comme s’il ne restait plus sur terre que cette immense machine, sans cesse entrain d’enregistrer nos souvenirs. Lire la suite... Bande annonce

Palmarès 2016

Télécharger le palmarès complet et argumenté

(JPG)

Grand prix-Prix du Conseil départemental du Puy-de-Dôme
>>Matière première de Jean-François Reverdy
(Les films de l’œil sauvage)
C’est un périple qui s’inscrit dans une région désertique, de l’exploitation des carrières de fer à l’acheminement du minerai jusqu’à l’océan, à bord du plus long train du monde. Ce film utilise le dispositif antique du sténopé pour proposer une perception inhabituelle du désert peuplé par des hommes et des machines. bande-annonce
Mention spéciale : Zona Franca de Georgi Lazarevski (Ciaofilm/les Films du poisson)
Prix Hors-frontières-Prix du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes – 2 000 €
>>Le verrou de Leïla Chaïbi et Hélène Poté (Z’azimut films/2 rives TV/Lyon Capitale TV)
Prix de la Création-Prix de la Ville de Clermont-Ferrand – 1 500 €
>>Dans les limbes d’Antoine Viviani (Cinéphage/Providences/ARTE France/ONF-NFB)
Prix décernés par le jury 1 : Tania Rakhmanova, réalisatrice, représentant la Scam, Alexandre Cornu, producteur aux Films du Tambour de Soie, Jean-Jacques Rault, réalisateur et directeur de Ty Films

Prix du Premier film professionnel-Prix de la Ville de Vic-le-Comte – 1 500 €
>> La colère dans le vent d’Amina Weira (VraiVrai Films/Merveilles Production/Alternative Productions/TVFil78)
Mention spéciale : Sur le quai de Stefan Mihalachi (Macalube Films)
Prix des Formations audiovisuelles Prix MAIF - 800 €
>>L’archipel de Benjamin Huguet (The National Film and TV School)
Prix de la diversité-Prix du CGET – 2 000 €
>>La maison de Yara d’Émilie Baillargeon (INIS)
Prix décernés par le jury 2 avec Anne-Charlotte Sinet-Pasquier, documentariste radio et réalisatrice, d’Olivier Bersou, enseignant en études cinématographiques, Alexis Vachon, co-programmateur des Rencontres hivernales du documentaire de Grignan

Prix Regard social-Prix Unaforis de 1 000 €
>> Pas comme des loups de Vincent Pouplard (Les films du Balibari)
Mention spéciale : La maison des mères (A Casa das Mães) de Philippe Costantini (CRIM Produções)
Prix décernés par le jury 3 : Alice Fargier, réalisatrice, Vanessa Douroux, éducatrice spécialisée et présidente d’Hippocampus, Emma Dessapt, étudiante éducatrice spécialisée à l’ITSRA

Prix Blaise-Pascal des étudiants-Prix de l’université Blaise-Pascal de 500 €
>>Le griot du métal de Ata Messan Koffi (Africadoc/université Gaston Berger)
Prix décerné par le jury Blaise-Pascal des étudiants : Marine David, Coralie Le Saout, Leina Cornieux-Mantel, étudiantes en Arts du spectacle

Édition 2016

Tous les films, toutes les séances, toutes les infos de la 26e édition ? Feuilleter le catalogue ou le télécharger, c’est par ici.

(JPG)
Traces de Vies est désormais membre du réseau Festivals Connexion

Traces de Vies au centre pénitentiaire de Riom

Avec le Spip, la Drac Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Traces de Vies mène toute l’année une action culturelle auprès des détenus.
Programme des prochaines séances en cours d’élaboration.

Puys de docs, site des acteurs du documentaire en Auvergne

(JPG)
L’équipe du Traces de Vies a souhaité mettre en lumière les professionnels du documentaire en Auvergne. Elle a confié pour cela, de 2012 à 2014, une étude à deux promotions du master "Conduite de projets culturels Arts du spectacle" de l’université Blaise Pascal sous la tutelle pédagogique de Caroline Lardy.
Puys de docs est l’aboutissement de ce projet. Il permet de présenter un état des lieux actualisé des différents acteurs du documentaire de création en Auvergne : réalisateurs, producteurs, diffuseurs, membres de réseaux spécifiques. Chacun pose, à travers ses implications et expériences, un regard sur ce cinéma d’auteur qui n’est ni du reportage, ni du film institutionnel ni du film de commande. Au gré des évolutions et des demandes, ce site évoluera et Traces de Vies répondra aux différentes sollicitations. + d’infos

Catalogue de films documentaires à usage pédagogique

(JPG)Créé par la commission image de l’Unaforis – constituée par les représentants des 4 festivals de film organisés par des établissements de formation de travailleurs sociaux : Traces de Vies, Rencontres documentaires de Nancy de l’IRTS de Lorraine ; Biennale du film d’action sociale de l’IRTS Paris-Montrouge ; le Forum du film documentaire d’intervention sociale de l’ARIFTS à Rezé. Ce premier catalogue est destiné aux formateurs, documentalistes, professionnels... souhaitant disposer de films de qualité au service de la formation des étudiants et professionnels en travail social.
Feuilleter le catalogue en cliquant sur l’image ou le télécharger.

Documents Joints